Chloroperlidae
Famille des CHLOROPERLIDAE Enderlein, 1909
La famille des Chloroperlidae comprend 4 genres et 10 espèces. Il s’agit d’insectes de petite taille, de teinte jaune, et parfois présents en grand nombre. Cette famille comprend des représentants à tous les niveaux typologiques des cours d’eau français, des sources aux grands fleuves comme la Loire.
Retour en haut de page
Le genre Chloroperla
Il comprend 3 espèces. Les adultes possèdent des cerques courts, ne dépassant pas l’extrémité de l’abdomen.
Retour en haut de page
Chloroperla breviata Navás, 1918
Retour en haut de page
Adulte de Chloroperla breviata des Pyrénées centrales (août 2012).
Retour en haut de page
Chloroperla susemicheli Zwick, 1967
Retour en haut de page
Adulte de Chloroperla susemicheli (Hautes-Alpes); Juillet 2012
Retour en haut de page
Chloroperla tripunctata (Scopoli, 1763)
Chloroperla tripunctata est l'espèce du genre ayant la plus large répartition. Malgré sa petite taille, sa larve vit deux ans (semivoltine) avant d’émerger.
Retour en haut de page
Isoptena serricornis (Pictet, 1841)
L’espèce a été récemment découverte dans le Nord-Est de la France. La larve est nettement différente des autres Chloroperlidae, par son aspect plus massif et sa forte pilosité.
Retour en haut de page
Le genre Siphonoperla

Ce genre comprend 4 espèces, les adultes possèdant des cerques longs qui dépassent de l’extrémité de l’abdomen.

Retour en haut de page
Siphonoperla italica (Aubert, 1953)
Retour en haut de page
Siphonoperla montana (Pictet, 1841)
Présente uniquement dans les Alpes, Siphonoperla montana est l’espèce la plus grande de la famille.
Retour en haut de page

Asulte de Siphonoperla montana de la haute vallée queyrassine du Ruisseau de Bouchouse (Hautes-Alpes)-Juillet 2012.

Retour en haut de page
Siphonoperla neglecta neglecta (Rostock, 1881)
Retour en haut de page
Siphonoperla torrentium (Pictet, 1841)
Siphonoperla torrentium est le Chloroperlidae le plus fréquent en France, présent dans la majorité des eaux salmonicoles.
Retour en haut de page
Adulte de Siphonoperla torrentium du Lys (Haute-Garonne)- Juillet 2012
Retour en haut de page
Xanthoperla apicalis apicalis (Newman, 1836)

Cette sous-espèce continentale est inféodée au potamal des grands fleuves. L’espèce est bien présente dans la Loire, Elle n'a pas été revue dans le bassin du Rhône, ni celui de la Garonne (Dordogne exceptée).

Retour en haut de page

Adulte de Xanthoperla apicalis apicalis de la Loire (Loiret, mais 2014).

Retour en haut de page
Xanthoperla apicalis hamulata (Morton, 1930) *
Cette sous-espèce corse est le seul Chloroperlidae de l’île, et semble encore très abondant.
Retour en haut de page