Résultats principaux
Bilan 2019

L'inventaire des Coléoptères aquatiques de France est le plus récent mis en œuvre par le groupe de travail Opie-benthos, puisqu'il vient de vivre sa seconde année. Il est vrai qu'il s'agit d'un travail de grande ampleur, en premier lieu par le nombre des espèces concernées, qui atteint presque 700. Au 31 décembre 2019, les premiers résultats (4161 premières citations de présence départementale invca) sont très encourageants et spectaculaires dans leur progression au fil des semaines. Ils montrent:

  • la rapide progression de la connaissance de la distribution des espèces dans de nombreuses régions (Nord, Pas-de-Calais, île-de-France, Normandie, Bretagne, Nivernais, Alpes du Sud...)
  • une bonne visualisation du nombre d'espèces dans des départements très prospectés (atteignant presque ou dépassant les 200)
  • une esquisse de plus en plus nette de la distribution de certaines espèces, qu'elles soient largement répandues (Agabus bipustulatus, Haliplus lineatocollis, Anacaena lutescens, Helochares lividus, Hydrobius fuscipes, Platambus maculatus,...) ou plus strictement liées à une aire géographique particulière (Deronectes fairmairei, Dytiscus pisanus, Gyrinus dejeani,...)
  • une augmentation régulière du nombre d'observateurs et participants
  • les régions que des observateurs et naturalistes peuvent prioritairement prospecter ou renseigner par un apport de leurs données à ce nouveau programme d'inventaire.

Deux ans, c'est le moment où l'on commence à marcher, découvrir le monde. Nul doute que cet inventaire continuera son chemin en 2020, avec détermination et le bonheur des découvertes, avec votre aide !

Retour en haut de page
Bilan début 2020

L'évolution rapide des résultats de cet inventaire se devait de trouver un écho avec cette nouvelle carte bilan au premier trimestre 2020 qui illustre parfaitement la nette augmentation des premières découvertes départementales invca (4522 à ce jour); ces apports permettent une nette densification des listes faunistiques dans quelques régions, tout particulièrement le Centre, les Alpes, le Grand Ouest, les Pyrénées, et à travers elle un apport de connaissance sur la distribution des Coléoptères aquatiques de notre pays.
En ces temps compliqués qui annulent les observations sur le terrain, reste la participation volontaire de chacun à ce vaste projet en y associant ses données que nous serons heureux d'accueillir et de traiter avec le plus grand soin. À bientôt !

Retour en haut de page