T7. Rivières de piémont, torrents (aval)
Rivières de piémont
Les rivières dites de piémont regroupent les secteurs de cours d'eau qui s'écoulent sur une pente moyenne, mais soutenue. Elles sont donc situées à l'interface des paysages de petite montagne ou de collines avec la plaine. Ce sont généralement des rivières plutôt rapides, larges, avec de nombreux radiers s'écoulant le plus souvent sur un substrat de galets, cailloux, pierres, graviers que le courant peut entraîner ou déposer selon le débit. Des zones de calmes, quelques fosses, des dépôts de sable ou de limons sont aussi visibles de place en place, au niveau des remous, derrière des racines ou des troncs d'arbres, quelques gros blocs de grès si cette roche est présente dans la région considérée.
Retour en haut de page
La forte diversité des micromilieux  engendre une forte communauté d'insectes aquatiques. Pour les éphémères, à côte des espèces classiques telles Serratella ignita, Baetis rhodani, Ephemera danica, on pourra trouver principalement Ecdyonurus venosus, E. dispar, E. insignis, Heptagenia sulphurea, H. flava, H. longicauda, Rhithrogena semicolorata, la rare R. germanica, la jolie R. beskidensis, Electrogena lateralis, Oligoneuriella rhenana, Caenis macrura, C. beskidensis, Baetis lutheri, voire B. vardarensis, B. scambus, Centroptilum luteolum, Acentrella sinaica, Choroterpes picteti, Potamanthus luteus,...Des espèces de cette communauté ont tendance à se remplacer au fil des saisons, selon la température de l'eau, donc de la latitude et de l'exposition. On trouvera aussi le Plécoptère, Leuctra geniculata, et les Trichoptères: Hydropsyche siltalai, H. pellucidula, Chimarra marginata, Psychomyia pusilla, Athripsodes albifrons, Brachycentrus maculatus, Odontoceruim albicorne, Polycentropus flavomaculatus,...
Retour en haut de page
Cours aval de torrents
Sur le cours aval, ici toujours dans les Alpes, à la communauté évoquée sur le cours moyen, peuvent s'ajouter les éphémères Oligoneuriella rhenana, Rhithrogena gratianopolitana, R. landai, Electrogena lateralis, sans compter bien entendu les espèces ubiquistes classiques: Baetis rhodani, B. scambus, Serratella ignita, ...
Retour en haut de page