T1 à T3. Sources, suintements, résurgences,...
Sources de montagne

Ces milieux d'altitude moyenne, dans les Pyrénées, sont colonisés par un grand nombre d'espèces de Plécoptères, dont un fort contingent est endémique à la région. On peut y rencontrer Pachyleuctra benllochi, Isoperla viridinervis, Leuctra kempnyi, L. garumna, L. pseudocylindrica, Capnioneura brachyptera, Protonemura pyrenaica pyrenaica, P. tuberculata, Nemoura linguata, ou Arcynopteryx compacta. Dans un environnement forestier, les adultes de Plécoptères sont souvent posés sur les mousses qui se développent sur les rives. Chez les éphémères, on y rencontrera des Heptageniidae du genre Ecdyonurus, Baetis alpinus, et des Leptophlebiidae du genre Habroleptoides.

Retour en haut de page
Sources relief collinaire
A l'étage collinaire, ces sources montrent un faciès identique. le cortège d'espèces diffère selon les régions. En Bretagne, on peut y trouver par exemple le Plécoptère Capnioneura mitis dans les tiges sèches de la Molinie en fin d'hiver. Les éphémères sont constitués des genres Epeorus, Ecdyonurus, Rhithrogena, Baetis.
Retour en haut de page
Ecoulements sur paroi d'altitude
Sur les parois rocheuses, ces écoulements sont colonisés par des Trichoptères particulièrement adaptés à ce type de milieu. C'est le cas des espèces du genre Stactobia, notamment S. maclachlani ici dans les Pyrénées orientales.
Retour en haut de page
Suintement sur paroi calcaire
Ces écoulements sur paroi calcaire, souvent très végétalisés, comme ici dans les Hautes-Pyrénées, sont colonisés par des Trichoptères, comme les minuscules larves du genre Stactobia, par exemple S. eatoniella.
Retour en haut de page