Résultats nationaux
Bilan au 31 décembre 2018

2019 sera la dernière année de cette première tranche de notre programme INVP, notamment pour cibler les recherches dans des départements jugés déficitaires en terme de nombre d'espèces de ces insectes, et tenter de retrouver des espèces signalées mais non encore revues. La carte ci-contre montre déjà l’immense travail accompli pour cette période 2000-2018, grâce à la participation de 122 observateurs, et qui devrait finalement aboutir à la publication d'un atlas de distribution des Plécoptères, en 2020-2021. On remarque une nette tendance à  la diversité plus élevée en régions montagneuses qu'en plaine, et une bonne couverture de nos travaux sur l'ensemble du territoire national métropolitain.

à ce jour, le dépouillement d’environ 27 000 données correspond à 192 espèces et sous-espèces et 2384 premières citations départementales invp.

En ce qui concerne le front des espèces non revues, la plupart d'entre elles concerne des micro-endémiques qui demandent des prospections très ciblées dans le temps et dans l’espace. Ce bilan appelle quelques commentaires pour les familles suivantes:

  • Perlodidae: assez bon niveau de prospection pour la majorité des espèces;  deux espèces autre mériteraient des recherches plus ciblées (Isoperla obscura, Besdolus imhoffi);
  • Perlidae: deux espèces toujours présumées disparues (Eoperla ochracea et Marthamea vitripennis) et une au statut à préciser (Perla bipunctata). La répartition de Dinocras cephalotes et Perla marginata est à préciser.
  • Chloroperlidae: bonne connaissance générale, les recherches étant davantage à porter sur Chloroperla tripunctata (aire morcelée), et dexu espèces rares: Siphonoperla neglecta et Isoptena serricornis.
  • Taeniopterygidae: très bonne progression des connaissances, mais toujours une espèce non revue: Brachyptera trifasciata.
  • Nemouridae: bonne connaissance générale malgré les contraintes de la détermination des espèces possibles avec les seuls adultes mâles.
  • Capniidae: niveau de connaissance encore moyen pour ces Plécoptères de petite taille avec de nombreuses espèces endémiques.
  • Leuctridae: famille de 66 espèces pour lesquelles les recherches sont toujours à développer pour tenter de retrouver des endémiques comme Leuctra clergae (Pyrénées-Atlantiques) et L. ariega (Ariège).

Le nombre de citations départementales reste pour le moment insuffisant pour les départements suivants : Aube, Bouches-du-Rhône, Charente-Maritime, Eure, Eure-et-Loir, Landes, Lot-et-Garonne, Marne, Nord, Oise, Pas-de-Calais, Seine-et-Marne, Yvelines, Somme et Essonne.

 

Pour les espèces assez communes non revues ou sans doute présentes voici une liste des départements ou des zones à prospecter en priorité.

En Hiver : Taeniopteryx hubaulti (massifs vosgien et pyrénéen), T. kuehtreiberi (Jura), T. nebulosa (Jura), T. schoenemundi (11, 15, 42), Brachyptera braueri (12, 19, 46), B. monilicornis (14, 50, 72), Capnioneura mitis (14, 18, 31, 53).

Début du printemps : Brachyptera risi (54, 55, 57, 68, 88), Protonemura meyeri (07, 10, 54, 81), P. nimborum (70, 90), P. praecox (Jura, Vosges, Massif Central), Nemoura erratica (11), Capnia nigra et C. vidua (Alpes), Leuctra hippopus (24, 53, 54, 55).

Milieu et fin de printemps : Dinocras cephalotes (02, 51, 84), Perla abdominalis (12), Chloroperla tripunctata (25, 39 + quart Nord-Est), Xanthoperla apicalis (vallée de la Dordogne en mai-juin et Rhône en amont de Lyon), Amphinemura standfussi (Pyrénées), A. triangularis (07, 39), Nemoura cinerea (13, 54, 67, 69, 74, 80), N. lacustris (10, 12, 24, 34, 35), N. mortoni et N. uncinata (Vosges), Nemurella pictetii (70), Leuctra armata (Alpes du Nord), L. inermis (42, 43, 69), L. nigra (43, 78).

Eté : Siphonoperla torrentium (54, 76), Amphinemura sulcicollis (24, 34, 46, 69, 87), Protonemura intricata (24, 34, 83), P. risi (02, 24, 46, 51, 55), Nemoura marginata (54, 90), Leuctra albida (54, 67), L. pseudocingulata (43, 69).

Fin d'été et Automne: Protonemura beatensis (07, 43, 81), Leuctra fusca (Île-de-France, Artois, Picardie + 17, 73), L. geniculata (54, 57, 67), L. leptogaster (Pyrénées), L. major (12, 52) et L. zwicki (04).

 

Remarque : pour le genre Isoperla, il faut avant tout collecter des adultes mâles et donc privilégier les récoltes le matin ou en journée car en soirée on ne capture souvent que des femelles.

Retour en haut de page
Espèces largement répandues

Famille des PERLODIDAE Klapálek, 1909

  •  Perlodes microcephalus (Pictet, 1833)
  •  Isoperla grammatica (Poda, 1761)

Famille des PERLIDAE Latreille, 1802

  • Dinocras cephalotes (Curtis, 1827)
  • Perla marginata (Panzer, 1799)

Famille des CHLOROPERLIDAE Enderlein, 1909

  • Siphonoperla torrentium (Pictet, 1841)

Famille des TAENIOPTERYGIDAE Klapálek, 1905

  • Taeniopteryx nebulosa (Linnaeus, 1758)
  • Taeniopteryx schoenemundi (Mertens, 1923)

Famille des NEMOURIDAE Billberg, 1820

  • Amphinemura standfussi (Ris, 1902)
  • Amphinemura sulcicollis (Stephens, 1836)
  • Nemoura cinerea cinerea (Retzius, 1783)
  • Nemurella pictetii Klapálek, 1900

Famille des CAPNIIDAE Klapálek, 1905

  • Zwicknia bifrons (Newman, 1839)

Famille des LEUCTRIDAE Klapálek, 1905

  • Leuctra fusca fusca (Linnaeus, 1758)
  • Leuctra geniculata Stephens, 1836
  • Leuctra hippopus Kempny, 1899
  • Leuctra inermis Kempny, 1899
  • Leuctra nigra Olivier, 1811
Retour en haut de page
Espèces localisées

Famille des PERLODIDAE Klapálek, 1909

  • Perlodes intricatus (Pictet, 1841)
  • Isoperla rivulorum (Pictet, 1841) 

Famille des PERLIDAE Latreille, 1802

  • Perla abdominalis Burmeister, 1839
  • Perla bipunctata Pictet, 1833
  • Perla grandis Rambur, 1840

Famille des CHLOROPERLIDAE Enderlein, 1909

  • Chloroperla susemicheli Zwick, 1967
  • Xanthoperla apicalis apicalis (Newman, 1836)

Famille  des TAENIOPTERYGIDAE Klapálek, 1905

  • Brachyptera braueri (Klapálek, 1900)
  • Brachyptera monilicornis (Pictet, 1841)
  • Brachyptera seticornis (Klapálek, 1902)

Famille des NEMOURIDAE Billberg, 1820

  •  Nemoura lacustris Pictet, 1865
  • Protonemura risi (Jacobson & Bianchi, 1905)

Famille des CAPNIIDAE Klapálek, 1905

  • Capnia nigra (Pictet, 1833)

Famille des LEUCTRIDAE Klapálek, 1905

  • Leuctra digitata Kempny, 1899
  • Leuctra gallica Aubert, 1953
Retour en haut de page
Espèces endémiques ou très localisées

Famille des PERLODIDAE Klapálek, 1909

  • Arcynopteryx dichroa (MacLachlan, 1872)
  • Dictyogenus alpinum (Pictet, 1841)
  • Perlodes jurassicus (Aubert, 1946) *
  • Isoperla carbonaria Aubert, 1953

Famille des PERLIDAE Latreille, 1802

  • Dinocras ferreri (Pictet, 1841)
  • Dinocras megacephala (Klapálek, 1907)

Famille des CHLOROPERLIDAE Enderlein, 1909

  • Xanthoperla apicalis hamulata (Morton, 1930) *

Famille des TAENIOPTERYGIDAE Klapálek, 1905

  • Brachyptera auberti Consiglio, 1957

Famille des NEMOURIDAE Billberg, 1820

  • Protonemura bucolica (Consiglio, 1957) *
  • Protonemura corsicana (Morton, 1930) *

Famille des CAPNIIDAE Klapálek, 1905

  • Capnioneura petricola Giudicelli, 1967 *

Famille des LEUCTRIDAE Klapálek, 1905

  • Leuctra alosi Navás, 1919
  • Leuctra boreoni Aubert, 1962
  • Leuctra elisabethae Ravizza, 1985
  • Leuctra garumna Vinçon & Ravizza, 1996 *
  • Pachyleuctra benllochi (Navás, 1917) *
  • Tyrrhenoleuctra zavattarii (Consiglio, 1956)
Retour en haut de page
Espèces présumées disparues (février 2015)

Famille des PERLIDAE Latreille, 1802

  • Eoperla ochracea (Kolbe, 1885)
  • Marthamea vitripennis (Burmeister, 1839)

Famille des TAENIOPTERYGIDAE Klapálek, 1905

  • Brachyptera trifasciata (Pictet, 1832)
Retour en haut de page
Intensité de prospection

La richesse en Plécoptères est très variable d'un département à l'autre. En montagne, les Plécoptères sont présents partout alors que dans les départements de plaine, ils peuvent n' être localisés que dans quelques cours d'eau.
Les mois les plus riches en diversité de captures d'adultes sont avril, mai, juin et septembre. Quelques espèces peuvent être capturées à l'état larvaire toute l'année ou sur des périodes de plusieurs mois.
La carte résumant les présences d'espèces citées dans la littérature permettra d'illustrer les avancées liées à notre programme.

 

Retour en haut de page